Mieux cerner le cardio pendant la sèche

Le cardio en sèche permet de perdre du poids plus rapidement. On utilise le mot sèche dans le sens de sécher en musculation soit, de pouvoir perdre plus de gras avec une dépense plus conséquente de calories. Si on se réfère au nombre de calories qu’une journée d’alimentation apporte, à savoir entre 2000 et 2500 calories, il faut savoir qu’une heure de cardio intensif fait perdre entre 400 et 500 calories.

C’est pourquoi on doit parler pour le cardio pendant la sèche de régime de sèche qui s’associe obligatoirement pour atteindre les meilleurs objectifs.

Trois conditions sont connues pour atteindre son but: une activité longue, intense sans trop non plus en privilégiant la musculation sans oublier pour autant la récupération.

Ceci dit, les points de vue varient beaucoup sur la pratique du cardio pendant une période de sèche. Ainsi, dans cet article et si nous abordons ce sujet bien précis, chacun y verra ses propres résultats et son propre vécu, sachant toutefois que cet article s’attache à un vécu et à des principes appliqués.

Quelles disciplines pour perdre correctement du poids ?

En règle générale, pour perdre du poids, il convient de courir au moins entre 40 et 45 minutes.

Les runneurs acharnés vont prétendre que tout se joue au niveau de la fréquence cardiaque qui doit se situer à 70 % de la capacité max. Cependant, le principe des 45 minutes de course permet de brûler plus rapidement des calories, plus, en tout cas qu’avec 40 minutes de course et ce, avec une vitesse de 8,5 soit 9 km/h en moyenne.

Ainsi et pour être objectif, on peut prétendre que dans la volonté d’une opération de séchage, cette base de 45 minutes de course permet d’éliminer entre 500 et 600 calories pour une séance 100 % cardio.

Bien évidemment, si vous courez 5 fois dans la semaine vous brûlerez plus de calories que si vous courez deux fois, mais encore faut-il adapter le travail de musculation car il ne s’agit pas non plus de perdre du muscle si la pratique devient trop intensive. Tout doit être mesuré, ajusté…

Pour accentuer la sèche, certains pensent qu’il ne faut pas mélanger cardio et musculation dans une même séance, d’autres pensent que le cardio doit s’imposer durant une séance de musculation.

On peut donc simplement dire que la musculation vise à dessiner le muscle et ce, à travers différents exercices faits avec des charges moyennes ou légères avec des séries longues sans prendre trop de temps de repos.

Cependant, rien n’empêche qu’à l’issue d’une séance de musculation, de pratiquer une séance de course pour la fonction cardio, beaucoup ne recommandent pas cette option, pourtant beaucoup la pratiquent aussi avec de bons résultats, chaque personne jugera donc.

Après une séance de musculation, on ne parle pas de courir une heure, mais plutôt entre 20-30 minutes. Certes les séances de sport seront un peu plus longues en période de sèche mais elles seront aussi plus efficaces.

Selon l’endurance et la capacité physique de chaque personne, il est difficile de prétendre ce qui est bon ou pas. On résumera cette situation en disant simplement qu’il ne faut pas souffrir non plus ! Alors musculation avec ou sans cardio, en pratique alternée ou assemblée, ce sera bien à chaque personne de voir ce qu’elle préfère  !

Le cardio n’est pas obligatoire non plus pour pouvoir sécher, mais un entraînement adapté reste conseillé. En règle générale, le cardio reste un complément utile et notamment pour les personnes qui rencontrent des difficultés à brûler des graisses.

Pour l’alimentation, il convient de manger de préférence une heure après une séance, pour l’objectif de perdre des calories. D’un autre côté, si vous courez à jeun l’organisme va solliciter immédiatement les réserves et va accroître la consommation de calories et, par ailleurs, vous grillerez aussi du muscle, ainsi cette pratique n’est pas non plus conseillée.

Vous pouvez donc manger avant une séance en considérant le temps de digestion avant d’aller courir et en privilégiant des glucides à faible index glycémique avec des lentilles par exemple, soit vous pouvez manger une heure après votre séance.

Une chose est certaine, le cardio seul ne suffit pas à sécher. Pour rappel, précisons encore que c’est surtout un complément efficace.

Le critère primordial reste toujours l’alimentation qu’il faut adapter pour entretenir une sèche.

Y-a-t-il un meilleur cardio pour la sèche ?

Non, il n’y a pas à proprement parlé de meilleur cardio pour la sèche, le cardio peut être pratiqué de façon différentes selon les préférences, les moyens et les disponibilités de chacun.

Course à pied, vélo, step, rameur, en salle ou en extérieur, il suffit de respecter les points essentiels pour atteindre les objectifs.

Nous en avons parlé au préalable, il faut que les séances soient longues, intenses sans trop, en incluant le travail de musculation mais aussi le temps de récupération, il faut aussi que la pratique reste régulière et que l’alimentation soit adaptée.

A ces conditions, la perte de gras devrait être effective. Ne jamais délaisser non plus le rôle des articulations dans les pratiques, il convient d’en prendre soin. Il convient également d’insister sur le temps de récupération qui reste obligatoire.

L’alimentation adaptée est très importante, de même la régularité des pratiques.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *