En musculation, quels compléments alimentaires ?

Les compléments alimentaires en musculation et même s’ils peuvent être sujets à controverses, s’avèrent pourtant utiles pour optimiser le travail de musculation. Les compléments alimentaires sont souvent victimes d’une mauvaise image c’est ce qui porte parfois certaines polémiques qui peuvent être justifiées aussi pour ceux et celles qui en abusent.

En musculation, si certains adeptes préfèrent rester au 100 % naturel, il n’en reste pas moins que d’autres utilisent des compléments alimentaires de façon raisonnable et que d’autres encore en abusent au risque même de franchir la ligne du dopage.

Alors, quand prendre des compléments alimentaires en musculation, voici les conseils…

Les compléments alimentaires en musculation

Pour prendre de la masse musculaire sans avoir trop d’appétit, les compléments alimentaires peuvent être d’un grand secours.

Les personnes qui ont un bon appétit et qui aiment manger rencontrent généralement moins de problèmes pour augmenter leur apport calorifique afin de prendre de la masse. Ainsi, et sans en abuser, c’est bien dans ces cas-là que les compléments alimentaires présentent un certain intérêt pour les adeptes de musculation. Ils sont peu encombrants, se transportent donc facilement et se consomment également très simplement. Très pratiques pour les pauses matinales ou de l’après-midi en guise de collation.

Il est important de manger après un entraînement, il convient de redonner à l’organisme l’énergie dont il a besoin pour récupérer. Ainsi, et là encore, les compléments alimentaires peuvent permettre de pallier aux carences qui existent de suite après les efforts. Les compléments alimentaires sont généralement pour la musculation des compléments de protéines qui assurent la reconstruction des muscles du mieux possible.

Les passionnés de musculation le savent également, il est indispensable de prendre un bon petit-déjeuner. Un bon petit-déjeuner inclut des aliments salés et certaines personnes n’apprécient pas trop ce type de petit-déjeuner et préfèrent donc consommer des barres protéinées ou shaker pour compenser les manques. Certaines personnes n’aiment tout simplement pas prendre de petit-déjeuner et dans ces conditions les compléments alimentaires peuvent être une bonne alternative.

Par ailleurs, quand on sait qu’un sachet d’un kilo de whey (protéine de lait), qui durera environ un mois, coûte 20 euros, on peut dire que pour une bonne source de protéines, ce type d’apport reste moins cher que des aliments dits normaux, c’est aussi un fait !

Pour parler un peu plus des protéines, il faut savoir qu’elles ne sont pas toutes égales, il convient d’en parler un peu.

Différentes protéines en musculation

La protéine whey (protéine de lait, lactosérum ou petit-lait) contient une gamme complète d’acides aminés essentiels absorbés rapidement, elle augmente la force, elle permet de prendre du muscle sec et perdre des graisses corporelles. Elle offre également de nombreux éléments nutritifs dont certains ont des effets biologiques puissants.

La créatine ou monohydrate, kre alkalyn, protéine en poudre et/ou liquide est également très consommée en musculation et en body building pour prendre de la masse musculaire, elle connaît un grand succès en France, elle améliore les performances.

La caséine est une autre protéine de lait (lactoprotéine), elle permet de libérer lentement des acides aminés et elle limite la dégradation musculaire, elle stimule donc la croissance et la force musculaire.

Les BCAA sont également connus pour prendre du muscle sec, ce sont la combinaison de trois acides aminés ramifiés leucine, isoleucine, valine qui représentent à peu près un tiers des protéines des muscles. C’est un complément de choix en prise de masse.

Les pre-workout permettent d’obtenir plus de force et d’endurance musculaire, plus d’énergie et une meilleure concentration, tout cela,  selon une bonne planification d’entraînement, de repos et d’alimentation adaptée.

L’acide aminé L-arginine, pour augmenter les performances musculaires, l’arginine est présente dans de nombreuses formules de pre-workout.

Le CLA, un oméga-6 redoutable pour perdre de la graisse en anglais, conjugated linoleic acide, en français Acide linoléique conjugué représente un type de graisse. Un complément utilisé en période de sèche.

L-carnitine un dérivé d’acide aminé d’origine naturelle est connu pour la perte de poids, très réputé pour la production d’énergie et transport des acides gras dans les mitochondries des cellules.

Acides aminés, taurine, bétaïne, HMB, Vitamines, Caféine, Bêta-alanine, plantes et herbes et autres encore sont d’autres compléments connus et utilisés en musculation.  

Questions-réponses sur les compléments alimentaires

Pour la première question qui revient souvent, de savoir où acheter de bons compléments alimentaires ?

On peut dire que ces produits sont vendus à tous les prix dans de très nombreux endroits. Il faut rester vigilant sur la composition des produits proposés sur le marché. Pour de bons compléments alimentaires, mieux vaut voir des sites spécialisés sur internet qui proposent ainsi des produits bien plus adaptés. Il faut se méfier des produits vendus dans des chaînes spécialisées en vente d’équipements de sport qui bien souvent offrent des compléments trop chargés de glucides et aussi de protéines de mauvaise qualité.

La seconde question s’intéresse de savoir si on peut sauter un repas à l’aide d’un shaker de protéines ?

La réponse est non, le shaker protéiné ne doit pas être considéré comme un substitut de repas, le repas habituel reste indispensable et incontournable.

Faut-il prendre un produit neutre ou avec goût ?

Il faut bien l’avouer, les protéines en poudre n’ont pas un goût très agréable, ainsi il est préférable de les prendre au chocolat ou à la vanille et ce, même si ces produits sont plus cher et même si l’apport protéiné est inférieur, mais cela reste au goût de chacun !  

Les compléments alimentaires à quelle quantité les consommer ?

La réponse à cette question reste en fonction des objectifs de chaque personne. En prise de masse importante les compléments seront pris de façon plus importante aussi. Globalement, un shaker se fait avec 40 grammes de poudre et il ne sert à rien de surcharger cette dose.

En conclusion, même si les controverses existent sur les compléments alimentaires et/ou protéinés, il faut retenir qu’il n’y a pas de risque à consommer ce type de produits dans la mesure où ils le sont de façon raisonnable. Ces règles et ces recommandations sont respectées par la plupart des pratiquants de musculation. La majorité d’entre eux ne souhaitent pas non plus devenir dépendants de ces produits.

Si certaines personnes échappent à ces règles, les cas sont plutôt rares dans le secteur de la pratique de la musculation.

Il convient surtout et avant tout de consommer des produits qui respectent les normes de consommation et offrent de la qualité. Ne jamais oublier non plus que les compléments alimentaires ne remplacent pas une alimentation adaptée et un entraînement sportif régulier.

Une chose est certaines, les bodybuilders et les personnes qui pratiquent de la musculation intense connaissent très bien tous ces produits. En termes de compléments alimentaires, les formations, les informations, les conseils, les recommandations restent de toute façon nécessaire pour en faire une bonne consommation.

Nulle personne ne prend ses produits sans connaissance préalable et sans connaître les rôles qu’ils jouent dans la pratique de la musculation.