La respiration en musculation

Il y a une chose importante dans la pratique de n’importe quelle activité sportive qu’il ne faut pas oublier, c’est la respiration. Les échauffements et les étirements sont souvent mis en avant mais la respiration reste également un point essentiel. Pour cette raison, nous nous sommes intéressés à la respiration en musculation.

Bien respirer pendant la pratique de la musculation

Les effets de la respiration sont souvent sous-estimés alors qu’ils sont très importants pour l’ensemble des pratiques sportives et donc et aussi pour la musculation. Avec une respiration bien faite les muscles travaillent mieux, il reste donc essentiel de bien respirer dans la pratique des exercices.

Comment se passe cette respiration ?

En fait il convient de procéder en deux phases, avec la contraction, là où le muscle est le plus sollicité et, avec le relâchement du muscle qui est la phase de détente du muscle.

Lors du démarrage des mouvements les muscles sont relâchés. La contraction va aider à lever la barre de poids.

Le relâchement intervient donc au moment où la barre est descendue. Ces deux phases de respiration concernent tous les mouvements de musculation, le travail des épaules, des pectoraux, des jambes…

Le principe de la respiration

Bien respirer consiste à souffler et à inspirer, il faut souffler donc expirer pendant la phase de contraction et prendre la respiration soit inspirer pendant la phase de relâchement.

Pour exemple en musculation et pour le développé couché il faudra inspirer au repos, et démarrer l’exercice en soufflant soit en levant la barre et ensuite inspirer au moment ou on redescend la barre, on expire après en remontant.

En résumé toujours souffler pendant la contraction, et toujours inspirer pendant le relâchement.

Vous pouvez désormais faire vos exercices en adoptant la bonne respiration et donc travailler beaucoup mieux vos muscles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *