Comment bien choisir son rameur ?

À l’instar du vélo elliptique et du tapis de course, le rameur permet de travailler des groupes de muscles bien définis et de conserver une excellente forme physique. Si vous projetez d’investir dans ce type d’appareil, nous vous conseillons de prendre certains critères en considération.

Le tirage, un élément important à prendre en compte dans le choix d’un rameur

Vous devez en premier lieu vous focaliser sur le tirage, en fonction de vos objectifs et de votre niveau. Si vous êtes débutant, nous vous recommandons fortement de choisir un modèle à tirage central. Équipé en majorité dans les salles de fitness, ce type d’appareil vous aidera à réaliser des mouvements parfaitement symétriques et de vous adonner à des exercices de cardio-training et d’endurance.

Le tirage vertical est une excellente alternative qui accompagne efficacement vos gestes et convient aussi bien aux néophytes qu’aux grands sportifs. Il ne manquera pas de répondre à vos attentes si vous souhaitez concentrer vos efforts sur les muscles de votre dos et de vos épaules.

Dans le cas où vous recherchez un rameur qui vous permettra de reproduire fidèlement les gestes de l’aviron, tournez-vous vers un modèle latin à tirage horizontal. Tout comme le rameur scandinave à tirage vertical, il fait travailler les muscles du dos et des épaules. Toutefois, il est nettement plus compliqué à maîtriser, dans la mesure où il n’accompagne pas autant vos gestes. Ce type d’équipement est réservé aux grands amateurs d’aviron et ne convient pas aux débutants désireux de réaliser uniquement des exercices de musculation.

rameur

La roue d’inertie et le système de freinage

Ces deux éléments sont à évaluer impérativement pour assurer l’efficacité des séances de musculation ou de cardio-training. La roue d’inertie doit être relativement lourde pour que vous puissiez ressentir les sensations offertes par l’aviron. En règle générale, son poids doit être compris entre 6 et 9 kg.

Le système de freinage, quant à lui, va fournir la résistance nécessaire à vos exercices. Il existe différents dispositifs : hydraulique, magnétique, électromagnétique et à air. Le freinage hydraulique est silencieux et offre une excellente résistance, mais il limite les mouvements. Par contre, les systèmes magnétiques et électromagnétiques permettent de réaliser des gestes fluides et d’ajuster efficacement l’intensité des efforts.

Les modèles équipés d’un dispositif de freinage à air offrent des sensations réalistes, mais émettent un bruit qui peut se révéler pénible à la longue et nécessitent des travaux d’entretien plus réguliers.

Notez que certains rameurs sont dotés d’un système de freinage à eau. Ils fournissent une résistance extrêmement réaliste et restent les équipements les mieux adaptés si vous souhaitez vous adonner à des séances d’aviron à votre domicile.

Le confort du modèle de rameur

Tout comme le tirage, le volant d’inertie et le dispositif de freinage, le confort peut influer grandement sur l’efficacité de vos entraînements. Pour commencer, évaluez la qualité du siège. Celui-ci doit être coulissant, rembourré et suffisamment large pour que vous puissiez conserver une excellente posture lors de vos exercices.

Ensuite, focalisez-vous sur le palonnier et le pédalier. Privilégiez un palonnier antidérapant et des pédales à la fois robustes, larges et dotées de dispositifs de serrage tels que des sangles. Vous pouvez appliquer certaines techniques pour optimiser votre progression, trouvez ici les astuces et les méthodes à mettre en œuvre pour conserver une excellente posture durant vos exercices !

En choisissant méticuleusement votre rameur, vous garantirez votre confort lors de vos entraînements.

Recherches associées :

  • CHOISIR SON RAMEUR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *